Création

Lily- Partie 2

 

<-Lily – Première partie

 

Lily se retourne brusquement vers son lapin en peluche.

« -C’est toi qui a parlé Louis ? »

Pas de réponse.

« -Louis je sais que c’est toi qui a parlé ! »

Rien.

Le vent avait commencé à souffler fort dans les grands arbres du jardin, faisant virevolter les feuilles. Lily se dépêche pour prendre le plus de fraises possible – les plus rouges, évidemment.

Avant de rentrer à la maison, elle regarde Louis et lui lance « Puisque tu ne veux plus me parler, tant pis pour toi ! Je te puni, tu resteras là cette nuit ! » Sur ce, elle tourne les talons et s’en va en courant.

…………………………………………………………………………………..

« -Elles sont magnifiques ses fraises Lily ! Tu les as bien choisies, on va se régaler !»

Lily est un peu gênée, ce n’est pas vraiment elle qui les a choisi après tout. Mais bon, Louis refuse de lui parler aussi, tant pis pour lui !

Elle se met à table avec ses parents. Maman a l’air plus gentille. « Les fraises, ça rend gentil tout le monde » pense Lily.

« -Louis n’est pas avec toi ? » lui demande son père. « Non, je l’ai puni parce qu’il ne voulait plus me parler ! » Papa et maman échangent un sourire. Pourtant il n’y a rien de drôle !

Ils mangèrent les fraises avec appétit, et Lily en mit un peu de côté « Pour quand Louis ne sera plus http://parmacieenligne.com/viagra.html puni. »

Lily reste ensuite tout l’après-midi dans l’atelier de sa grand-mère. Elle adore y passer du temps à chaque fois qu’elle vient. Tous les jolis petits pots avec des pinceaux dedans, la vieille palette de mamie pleine de taches de peinture multicolores et les grandes toiles rangées sur le côté d’un bureau en bois rempli de bibelots. Lily s’était aménagé son bureau d’artiste dans un coin de l’atelier, où elle peignait inlassablement sur la même toile des superpositions de couleurs avec un énorme pinceau brosse.

Quand elle se trouve dans l’atelier, elle oublie tous ses soucis de petite fille. Comme par exemple la fois où la petite souris n’était pas passée lui déposer une pièce sur sa table de chevet, ou encore la fois elle avait perdu son bracelet préféré-porte-bonheur, ou sa dispute avec Louis…..

Tout d’un coup, elle ressent des remords. Louis doit avoir peur tout seul, dans le potager, avec ce vent terrifiant. Elle réfléchit un instant et décide que la punition a duré assez longtemps.

Elle nettoya son pinceau brosse, referma les pots de peinture et recouvrit sa toile d’un chiffon « pour garder la surprise à papa, maman et mamie ! »

En ouvrant la porte, elle imagine son discours pour inaugurer sa toile à papa, maman et mamie. Mais quelque chose l’arrête.

 

Lily, troisième partie ->

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *